Films coquins : les femmes aiment les lesbiennes

lesbiennes

Même si cela reste encore un tabou pour de nombreuses femmes (et certains hommes), les films X sont bel et bien regardés par les deux genres. En mars dernier, le site de vidéos en streaming Pornhub a dévoilé un classement des requêtes les plus tapées dans son moteur de recherche et il se trouve que « lesbiennes » arrive largement en tête. Vous vous demandiez ce qui excite les femmes ? Voici quelques résultats étonnants !

Un besoin de sensualité partiellement assouvi par les lesbiennes

Si les femmes qui regardent des films pornographiques sont de plus en plus nombreuses, elles restent néanmoins déçues des contenus, en effet, 79 % d’entre-elles jugent les films « pas assez réalistes ». Sexes trop gros, émotions surjouées, absence de sensualité et de plaisir de la femme… la liste pourrait être longue. Ce manque de sensualité explique certainement l’engouement des femmes pour les scènes lesbiennes. Dans un film X, lorsque les femmes sont seules, elles se caressent et se donnent du plaisir mutuellement… jusqu’à ce que l’homme arrive pour les « sauver » avec son engin immense. Les femmes qui regardent des films pornos régulièrement (18 %) ont tendance à perdre beaucoup de temps à rechercher une vidéo qui leur conviennent. Trop « sale », trop « hard », pas assez sexy… elles perdent un temps précieux devant leur petit écran. Heureusement, l’industrie des films pornos pour femmes se développe et de plus en plus de sites proposent des vidéos qui répondent à leurs attentes. Car oui, les femmes ont désormais plus de libertés, elles osent prendre le temps de découvrir leur propre corps et se laissent aller à quelques plaisir solitaires (ou en couple) devant des films coquins.

Carte mondiale des catégories recherchées par les femmes sur les sites X

 En 2015, le site Pornhub a enregistré une augmentation de 24 % de ses utilisatrices. Les plus consommatrices seraient visiblement les Jamaïcaines.

tout sur les femmes
Toutsurlesfemmes.com © Pornhub

La Russie n’étant pas le pays le plus peuplé au monde, on comprend rapidement que le mot « lesbienne » est largement recherché par les femmes aux quatre coins de la planètes ! Toute l’Amérique est concernée sauf l’Equateur et le Pérou qui préfèrent le mot « anal » et la Bolivie qui se concentre sur les « femmes jeunes ». L’Afrique est mitigée, entre « ebony » (« noir ébène »), « lesbienne », « arabe » et « grosse verge ». Au final, on constate que la plupart des femmes des pays développés s’intéressent aux vidéos de la catégorie « lesbiennes », sauf quelques exceptions en Asie avec les « hentaï » (manga) et en Russie où le sexe anal semble être le fantasme n°1. En Europe, seule l’Allemagne se démarque de ses voisins avec une préférence pour les « jeunes femmes » (18-21 ans).

Peut-on espérer voir des pornos mixtes ?

Vous l’aurez compris, si les films cochons lesbiens ont la côte auprès des femmes, ce n’est pas parce-qu’elles ont des tendances lesbiennes mais bien parce-qu’elles recherchent la douceur et les sensualité. Profitons-en pour rappeler que la plupart des femmes recherchent davantage l’amour et les caresses… 95 % du temps. La bestialité et le côté parfois « sale » du sexe ne les excite que par périodes (souvent courtes), sans aucune régularité, si ce n’est peut-être la période d’ovulation. En d’autres termes, les pornos qui plaisent aux hommes ne plaisent souvent pas aux femmes qui ne prennent aucun plaisir à voir un grosse « b*te » en érection ni à visionner une éjaculation faciale… non, vraiment, ce n’est pas ça qui donne un orgasme (passez le mot SVP !). Ensuite, les femmes regardent en moyenne un film porno durant 10 minutes et 14 seconde tandis que l’éjaculation de l’homme doit avoir lieu (initialement) au bout de (seulement) 17 secondes d’excitation (nous tenions d’ailleurs à remercier ces messieurs qui savent retenir leurs ardeurs pour permettre de prendre davantage de plaisir à deux). Bref, vous l’aurez compris, les attentes des hommes et des femmes ne sont pas du tout les même lorsqu’il s’agit de fantasmes… Les films X qui plaisent aux deux sexes, c’est pas encore pour tout de suite !
Julie Kagou – Tout sur les Femmes

Le coup de cœur de la rédaction

comprendre les femmes nevermind Nevermind est différent des autres livres sur la Séduction car il veut élucider l’intrigue de l’esprit féminin dans son ensemble, en rassemblant toutes les connaissances existantes au monde sur ce sujet.
Découvrez pour la première fois les connaissances de psychologues, de biologistes, d’experts en relations amoureuses et en dynamiques sociales… et celles des plus grands experts en séduction du monde !

N'hésitez plus : vous êtes satisfait ou remboursé !




Pour devenir un AS au lit

meilleur coup de sa vie Si la couverture de cet ouvrage n'est franchement pas attrayante (hum...), rassurez-vous, le contenu vaut le coup d’œil ! Les conseils que vous y trouverez sont prodigués par un homme et compléteront facilement ceux que nous proposons sur le site. Grâce à Tout sur les Femmes et 267 conseils pour être le meilleur coup de sa vie, vous devriez être en mesure de satisfaire toutes les femmes que vous rencontrerez (héhé) !
  • 25 % des femmes n’atteignent jamais l’orgasme avec leur partenaire
  • 57% n’atteignent pas l’orgasme avec un nouveau partenaire (comprendre : avec un "coup d’un soir")
  • 30 % des femmes n’ont jamais eu d’orgasme vaginal
  • 52% des femmes simulent régulièrement
« Un coach en sexualité vous révèle comment rendre les femmes accro au sexe en suivant des instructions très simples »

Suivez Julie Kagou !

On partage ?

1 Trackback / Pingback

  1. 4 Idées pour se donner du Plaisir toute seule | Sexe

Laisser un commentaire