Vendre ses culottes sur internet pour gagner de l’argent !

Vendre ses culottes sur internet, c'est facile !

Si je te dis qu’il est possible de vendre ses culottes sur internet, que me réponds-tu ? … Une idée originale et rigolote pour gagner de l’argent ? Une pratique excitante ? Un truc de tordus ? C’est sûr, la vente de sous-vêtements en ligne, c’est un sujet pour le moins clivant ! Mais avec le bon état d’esprit, il est bel et bien possible d’arrondir ses fins de mois sur le web en vendant sa lingerie portée. Voici le mode d’emploi de ce phénomène coquin et insolite apparu au Japon dans les années 90.

Gagner de l’argent sur le web : notre rêve à tous et toutes !

Parmi les mille et unes façons d’arrondir ses fins de mois, vendre ses culottes sur internet fait définitivement partie des plus originales. Paris sportifs et autres pubs en ligne peuvent aller se rhabiller !

Traditionnellement, nous avons l’impression que gagner de l’argent sur internet demande tout de même pas mal de compétences, comme le marketing, le fonctionnement de la bourse ou encore le web-design. Et si on ne possède pas de connaissances spécifiques, c’est alors qu’il faut y passer beaucoup de temps pour dégager de faibles revenus, notamment avec les sondages ou les clics rémunérés.

Mais il existe encore un secteur plutôt lucratif qui ne réclame aucune formation particulière : vous l’avez deviné, c’est le monde de l’érotisme en ligne. Or, mesdames, nous avons de la chance ! La demande est très élevée de la part de ces messieurs 😉 Si l’on est une femme libre et un brin imaginative, il existe de nombreuses façons de s’amuser tout en gagnant de l’argent sur le web. Découvrons-en un peu plus sur celle qui consiste à vendre ses culottes sur internet !

Vendre ses culottes sur internet : une idée originale qui peut être excitante

Le fétichisme des sous-vêtements désigne l’excitation sexuelle que peut ressentir une personne au contact, à la vue ou à l’odeur de pièces de lingerie. C’est un fantasme assez large qui regroupe aussi bien les hommes aimant porter des sous-vêtements féminins que ceux qui ressentent de l’attraction pour les objets de l’intimité féminine.

Au-delà de l’aspect financier, vendre ses culottes sur internet est aussi souvent l’occasion de nouer une relation virtuelle érotique et privilégiée entre la vendeuse et l’acheteur. C’est généralement ce que recherchent les hommes, et c’est aussi ce qui peut parfois intéresser les femmes. Un lien intime se tisse autour de l’objet de la transaction, c’est une véritable relation qui s’entretien et peut se poursuivre dans le temps. Le plus important n’est finalement pas la culotte en elle-même mais plutôt de créer une histoire entre deux personnes et dans laquelle s’inscrivent l’objet et l’argent.

Après, si tu n’es pas spécialement attirée par l’aspect érotique de vendre ses culottes sur internet, la pratique peut toujours t’intéresser par simple curiosité. Un peu de second degré et une bonne dose de liberté d’esprit suffisent pour se lancer dans le commerce sous-vêtements portés !

Le commerce de lingerie portée : un vrai marché

La vente et l’achat de lingerie sale est un phénomène apparu au Japon dans les années 1990, comme sous-pratique du burusera, le fétichisme des sous-vêtements. Il ne t’aura sans doute pas échappé que, dans ce pays, la petite culotte est entourée d’un puissant imaginaire érotique ! Très codifié, le burusera est divisé en de nombreuses sous-catégories particulièrement précises et raffinées.

Avec le temps et la démocratisation du web, ce fétichisme s’est répandu à travers le monde en même temps que la pratique de vendre ses culottes sur internet. Rapidement, il ne s’agissait plus seulement de culottes, mais de toute la gamme des sous-vêtements féminins, comme le bas, les collants, les soutien-gorge, les chaussettes et diverses pièces de lingerie. Les sex-toys utilisés et les chaussures sont également de grands classiques !

Généralement, il y a autant de demandes spécifiques qu’il y a de clients. Par exemple : Combien de jours faut-il porter le sous-vêtement ? En journée ? La nuit ? Que faut-il faire avec ? Vendre ses culottes sur internet est un véritable business qui répond à une demande importante. Les femmes qui se démarquent font souvent preuve d’une grande inventivité et d’un sens du commerce plutôt développé. À chacune d’inventer son petit plus, mais il paraît que l’envoi de sous-vêtement dans un sac congélation est le moyen le plus sûr pour s’assurer que le client reçoive une culotte encore douce, humide et odorante !

Un site de vente de sous-vêtements qui fonctionne vraiment

Ça y est, tu es convaincue ? Vendre ses culottes sur internet t’apparaît comme un moyen excitant et fun de gagner de l’argent ? Alors laisse-moi te présenter le seul site francophone dédié à la vente de sous-vêtements : vends-ta-culotte.com

Parfait pour arrondir ses fins de mois, Vends ta culotte regroupe des vendeuses de tous âges et des clients francophones avec qui échanger une grande diversité de services érotiques. En plus de la vente de lingerie, le site propose de multiples possibilités comme la vente de photos ou de vidéos. En peu de temps, il vous permet de devenir une véritable entrepreneuse de l’érotisme !

Plus vous accorderez de temps à votre boutique, plus vous verrez vos revenus devenir intéressants : préparation de commandes, échanges avec les clients, entretien de son réseau, vérification de la réception et du paiement… Sans compter le développement d’une touche personnelle et d’un véritable savoir-faire ! Avec une bonne dose d’organisation, il est possible d’arrondir confortablement ses fins de mois sur Vends ta culotte 😉

À vous de développer vos petites astuces, comme la personnalisation des commandes avec un petit mot, ou une dédicace sur la culotte. N’hésitez pas non plus à imaginer la mise en scène de fantasmes autour des sous-vêtements que vous proposez et, si vous le souhaitez, de les accompagner de photos ou de vidéos !

Vendre ses culottes sur internet est une véritable activité qui peut vous rapporter un revenu régulier et intéressant. À vous de voir le temps que vous souhaitez consacrer à cette activité !

On partage ?

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire