Comprendre une femme cougar : 10 clés

comprendre une femme cougar

Comprendre une femme cougar n’est pas évident pour tout le monde. Jalousie, peur pour l’image des femmes, envie, peur de les désirer, les avis sont partagés ! Le phénomène est grandissant, il intrigue, il révolte, il excite ! Tout sur les Femmes a donc décidé de vous aider à comprendre une femme cougar en 10 points !
Rencontres et fantasmes femmes

Les articles peu glorieux et engagés contre les femmes cougars fusent sur la toile. De notre côté, nous ne prenons pas parti et nous contentons de vous proposer un article léger et drôle (on l’espère) sur ces femmes incroyables !

1 – La femme cougar flippe

La femme cougar flippe à mort à chaque fois qu’elle découvre une nouvelle ride. Depuis le jour de ses trente ans, elle vit une longue descente aux enfers. D’ailleurs, elle se souvient encore du jour et de l’heure à laquelle elle a découvert son premier cheveu blanc. La femme cougar a lu sur le web que pour savoir si on a les seins qui tombent, il faut mettre un stylo dessous et voir s’il tient tout seul… le jour où il a tenu, elle s’est dit que c’était la fin ! Recherche de chirurgien esthétique, gavage de gélules anti-rides, palper-rouler, masques à l’aloé vera, elle a tout tenté mais se sentait encore vieille. A ses côtés, son mari commençait à avoir les poils au nez et aux oreilles qui dépassaient (trop) largement de leurs orifices. Les dents qui jaunissent ou noircissent, les cheveux qui deviennent rêches, la peau qui se fripe… bref, le début de la fin ! Alors la femme cougar s’est dit que pour revivre sa jeunesse, elle pourrait peut-être taper dans les puceaux !

2 – Elle n’est pas planplan

Non, la femme cougar n’est pas planplan, ça, c’est pour les autres, c’est pour les vieux ! La femme cougar aime s’éclater, elle aime aller en boîte pour danser sur les Démons de Minuit David Guetta. En gros, la femme cougar ne veut pas faire des choses « de son âge » : c’est trop nul !
vends ta culotte

3 – La cougar a encore de la libido (ou pas…)

En fait, on se sait pas vraiment si la femme cougar n’a plus de libido et qu’elle veut se rassurer (en tripotant un jeuneau) ou si c’est une vraie pouliche en chaleur. Il y a fort à parier que Jean-Jacques ne lui fasse plus mouiller son string et qu’elle en ait conclu que c’était de sa faute ! Elle espère donc retrouver les sensations de sa jeunesse en se faisant caresser par un Justin Bieber. Malheureusement, c’est peut-être tout simplement la ménopause…

4 – Elle veut profiter de tout

Et elle a bien raison ! Sortir, danser, s’amuser, fumer des pétards, s’envoyer en l’air, boire du panaché : la femme cougar est une folle, une dingue ! Elle veut profiter de tout avant de bouffer les pissenlits par la racine… car la vie passe trop vite (et la jeunesse encore plus). Avec ce qu’il lui reste de fermeté et de courage, elle profite et utilise ses forces pour vivre une deuxième jeunesse.

5 – Les femmes mûres n’assument pas leur âge

Elle le sait, elle doit parfois mettre son année de naissance sur des documents administratifs mais ça lui arrache le cœur. Lorsqu’elle fait défiler les années de naissance dans les menus déroulants sur le web, cela lui donne le vertige… elle en souffre tant qu’elle est prête à mentir ou à le cacher. Malgré sa cinquantaine bien tassée voire sa soixantaine, elle aime qu’on l’appelle « mademoiselle », malheureusement, ça n’arrive pas souvent…

6 – Les femmes cougar sont nostalgiques

Elle regarde les photos de sa jeunesse… elle se dit qu’elle était belle, qu’elle avait des formes sublimes, que tous les hommes n’avaient d’yeux que pour elle. Oui, la femme cougar est nostalgique, elle écoute même en secret les tubes de ses 20 ans sur son lecteur cassettes mais chut, elle ne montre que son IPhone !

7 – Elle aime gérer

La femme cougar sait qu’avec son homme-bébé, elle pourra tout choisir ! Son Jean-Jacques a eu de l’autorité, il l’a fatiguée pendant plusieurs années puis elle a capitulé. Avec Justin, notre cougar peut donner des directives, choisir où elle sort et quand, c’est elle qui a la belle voiture et c’est elle qui choisi quand ils font l’amour ! Nah !

8 – Elle aime la nouveauté

La nouveauté c’est top et ça permet de ne pas s’enliser dans la routine. La femme cougar a donc bien raison de suivre les tendances, elle reste « connectée », s’entretient et s’ouvre l’esprit. Ça ne fait jamais de mal ! La femme cougar est donc au courant de tout ce qu’il se passe, elle gère sans problèmes toutes les nouvelles technologies et sait vivre avec son temps !

9 – Elle n’est pas prête à s’engager

Messieurs, si vous avez prévu de sortir la boiboîte avec la jolie bague à l’intérieur, un conseil, réfrénez vos ardeurs ! La femme cougar a connu le mariage (souvent) et en a fait les frais. Aujourd’hui, elle a envie de profiter, de s’amuser et elle ne songe pas du tout à s’engager. Si elle le fait, ce sera certainement pour vous faire plaisir (ou vous léguer sa fortune de son ex-mari).

10 – Elle a des regrets

Certaines femmes cougars de sont pas nostalgiques, au contraire, elles ont des regrets. Quand elles étaient jeunes, elles se trouvaient moches ou se sont engagées trop tôt. Mariées très jeunes, mamans avant l’heure, elle n’ont pas pu profiter de leur jeunesse et ont l’impression d’être passé à côté. Résultat : aujourd’hui, elles ont envie de vivre cette jeunesse, ces moments magiques que tout le monde évoque. Malheureusement, on ne vit qu’une seule jeunesse et être le fruit mûr au milieu des fruits verts se voit tout de suite :-/

Finalement, nous sommes ou serons certainement toutes des femmes cougars, refoulées ou assumées !

Et vous, vous en pensez quoi ?

Julie Kagou – Tout sur les Femmes

On partage ?

2 Comments

  1. Bonjour,
    J’apprécie votre site mais je trouve que quelques passages de cet article sont assez insultants. Pourtant je ne suis pas une « cougar »! Mais il me semble que les considérer comme des femmes périmées et un peu ridicules nuit à l’ensemble des femmes de tous âges.

    • Bonjour Gaëlle,

      Merci pour votre commentaire, je vais relire cet article et effectuer quelques modifications pour ne pas laisser cette impression péjorative. Bien à vous,
      Julie.

Laisser un commentaire