Comprendre une femme en colère : 5 pistes

femme en colère

Quel homme ne s’est jamais retrouvé désemparé face à une femme en colère ? Méconnaissable, elle peut se transformer totalement et tenir des propos incompréhensibles. Comment comprendre une femme en colère ? Comment préparer le terrain et réussir à sentir que les nuages arrivent avant que le tonnerre ne gronde ? Tout sur les Femmes vous offre 5 pistes qui devraient vous permettre de mieux gérer la situation et d’éviter des disputes.
Rencontres et fantasmes femmes

1 – Femme en colère : faire un bilan des 48 dernières heures

Bien qu’elles soient pipelettes, les femmes ne communiquent pas toujours sur leurs doutes et leurs petits tracas du quotidien. Aussi, si vous avez fait 2-3 faux pas ces 48 dernières heures et que vous en rajoutez une couche à un moment ou à un autre, il est fort probable que votre dulcinée pète un câble au moment où vous vous y attendrez le moins ! Un exemple ? Le vendredi soir, dans un bar, elle vous surprend en train de regarder une autre nana (en fait, vous regardez dans le vide ou vous matez vraiment, peu importe, le résultat sera le même). Elle garde ça pour elle mais range l’info dans la case « énervement ». Plus tard dans la soirée, vous rigolez avec des potes et vous faites une remarque désobligeante à son propos, une taquinerie qu’elle prend mal (du genre « oui il faudrait encore qu’elle perde quelques kilos, hein ma chérie !? » : case « énervement » qui se remplit… mais vous n’en savez toujours rien ! Sur le chemin du retour, vous vous engagez un peu trop vite dans un rond point (elle est agacée mais ne dit rien, elle commence à faire la gueule mais vous ne vous en rendez pas compte). De retour à la maison, vous vous effondrez et oubliez de lui faire un bisou : c’en est trop ! Le samedi matin, votre copine fait la gueule, vous ne savez pas pourquoi et elle est remontée comme un coucou suisse ! Elle vous en veut à mort ! Pourquoi ? Parce-qu’elle a tout remis en question dans la nuit : vous avez matez une autre fille, vous avez fait une réflexion sur son poids, vous ne lui avez pas fait l’amour… c’est la cata, elle pense que vous ne l’aimez plus ou pire, que vous la trompez ! Et oui, ça peut aller très vite dans l’esprit d’une femme ! Si vous voyez qu’elle commence à être en colère ou qu’elle fait la gueule, vous devrez soit devenir irréprochable immédiatement, soit demander des explications et tenter de gérer l’orage qui s’annonce de manière pacifique (courage !).

2 – Lui poser des questions sur son boulot

Les filles ont plutôt tendance à communiquer sur ce point là mais parfois, une femme en colère peut être une femme blessée. Une réflexion déplacée au boulot, une collègue qui a trouvé une meilleure idée qu’elle, un client qui n’a pas acheté son produit… bref, vous devrez creuser pour savoir pourquoi votre copine est énervée ! Posez-lui des questions et n’hésitez pas à utiliser l’humour (si elle le prend bien). Elle fait la gueule en rentrant du boulot ? Faites-lui des petites chatouilles en la taquinant « on t’a encore fait souffrir au travail, c’est ça ? Je vais te consoler viens-là blablabla ». L’humour permet de dédramatiser beaucoup de choses ! Bien sûr, pour pouvoir bien gérer, il est indispensable de bien connaitre sa femme pour ne pas faire de faux pas.

3 – Se renseigner sur la santé de sa famille

Même s’il est peu probable qu’elle ne vous en ait pas parlé, posez-lui des questions sur sa famille pour savoir si tout le monde va bien. Une petite contrariété peut prendre des proportions importantes. Rassurez-la, soyez-la pour elle, faites preuve de bienveillance et vous éviterez l’explosion (trop plein d’émotion). Comprendre un femme est indispensable pour prévenir les sautes d’humeur.
vends ta culotte

4 – Vérifier que vous n’avez rien oublié

Nous aurions du mettre ce point en premier car c’est sans doute le sujet de colère numéro 1 chez une femme ! Oubli d’un anniversaire de rencontre, d’une fête ou d’un rendez-vous et c’est l’horreur, les larmes, (parfois les cris et même la proposition de rupture). Soyez donc vigilent et au besoin enregistrez les dates importantes dans votre smartphone (en évitant qu’elle y est accès car ce serait encore plus vexant pour elle !). Si elle boude ou qu’elle commence à montrer des signes d’agacement, réfléchissez à toutes les dates, regardez votre calendrier et, au besoin, investissez dans un bouquet de fleurs, on ne sait jamais ! Une femme en colère a toujours de bonnes raisons de l’être ! Connaitre une femme et connaître les dates de vos premiers émois seront vos meilleurs alliés dans la lutte contre l’énervement d’une femme !

5 – Vous assurer d’avoir participer aux tâches communes

C’est l’un des sujets de dispute les plus récurrents au sein d’un couple : les tâches ménagères ! Une femme en colère est peut-être tout simplement une femme fatiguée ! Si elle s’est occupé des gosses, qu’elle a travaillé, fait la lessive, les courses et le repas et que vous rentrez comme une fleur en disant « rah, chui crevé ! qu’est-ce qu’on mange ? », il est fort probable qu’elle commence à en avoir assez ! Méfiez-vous, ces problèmes peuvent devenir graves s’ils deviennent quotidiens et que le couple ne communique pas assez. Tentez de trouver un terrain d’entente en notant les tâches qu’il y a à faire dans la semaine et en essayant de les répartir équitablement… et rappelez-vous qu’on est en 2016 les mecs !

La femme en colère ne l’est jamais pour rien ! Vous aurez beau mettre cela sur le compte des hormones, des ragnagnas ou de je ne sais quoi, dites-vous que votre femme ou votre copine n’aurait jamais été énervée si elle était seule ! Une dispute intervient dans le cadre d’un échange ou après une observation décevante. Tentez d’anticiper ses réactions tout en restant naturel, l’idée n’est pas non plus de modifier complètement votre comportement H24 ni votre personnalité. Rassurez-la, parlez-lui et au besoin, partagez vos sentiments. Plus une femme sera rassurée, moins elle aura de chances de s’énerver !

Julie Kagou – Tout sur les Femmes

On partage ?

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire