Qui n’a jamais rêvé de réaliser ses fantasmes les plus excitants ? Du simple désir fugace à la tentation dévorante en passant par le fétichisme étrange, le fantasme sexuel peut prendre bien des formes différentes. Faut-il assouvir ses fantasmes ? Comment sauter le pas seul ou à deux ? Comment rencontrer une personne avec les mêmes fantasmes ? On vous dit tout !

Les fantasmes sexuels : Ces désirs mystérieux

Mais commençons par le commencement… Avant de se demander s’il faut ou non réaliser ses fantasmes, observons un peu leurs origines.

Le fantasme, c’est quoi ?

Souvent, on s’imagine que l’on n’a pas de fantasme sexuel car on ne ressent aucun désir qui sorte de la norme. On pense que les fantasmes, ce sont des délires un peu tordus ou déviants, à base de vinyle et de cravaches.

Mais en réalité, un fantasme, cela peut être 2 choses :

  • Tout ce que l’on peut imaginer de sexuel à toute heure de la journée : ce que l’on aimerait faire et ce que l’on se remémore du passé. Une situation, une position, un mot prononcé par son partenaire… N’importe quoi qui éveille chez nous une sensation d’excitation.
  • Ou bien, le fantasme est une idée persistante, un désir précis. C’est une pratique sexuelle particulière ou un scénario spécifique qui est bien installé dans notre esprit et auquel on revient régulièrement.
Les fantasmes sexuels, c'est quoi ?

Sur la plage, dans un avion, dans la forêt… Avec une personne du même sexe, à plusieurs, dans telle ou telle tenue… Dans telle pièce de la maison, de telle façon et à tel moment… Tout est permis de fantasmer !

Pour réaliser ses fantasmes, il n’est pas forcément nécessaire de se plier en quatre. Ce sont parfois des choses très simples à concrétiser… Encore faut-il en parler !

Les origines des fantasmes

Les fantasmes sexuels commencent à apparaître chez nous à l’orée de la puberté. C’est comme si une zone du cerveau s’activait à ce moment précis pour chercher dans notre environnement des sources d’excitation à conserver en mémoire.

Les émotions sexuelles apparaissent avec le déchainement d’hormones de l’adolescence et, dans ce cadre, des images furtives peuvent rester graver toute la vie durant.

Par exemple, si un jeune garçon aperçoit les courbes d’une femme nue par l’entrebâillement du rideau d’une cabine d’essayage, il pourra développer un fantasme voyeuriste. Ou même plus simplement, si une jeune fille regarde un film comportant un baiser langoureux entre deux personnes se baignant dans la mer, elle pourra rêver de faire l’amour dans l’eau.

Ce sont les aléas de la vie qui forment les fantasmes comme les fétichismes sexuels (Un fétichiste des jambes aura peut-être assisté à un spectacle de french cancan !).

Les fantasmes dérangeants

Certains désirs peuvent être dérangeants, car en opposition avec notre personnalité. Par exemple : En tant que femme féministe, comment puis-je fantasmer de sexe brutal ou de soumission dans un cadre sexuel ?

Fantasmes de soumission

Mais comme nous venons de le voir, les fantasmes qui apparaissent dans notre cerveau n’ont en réalité par vraiment été choisis. Nous n’en sommes pas responsables, ils se forment au hasard de nos expériences de vie.

Il ne faut donc pas avoir peur de ses désirs ou honte de son envie de réaliser ses fantasmes. Ils sont aussi indépendants de notre volonté que la couleur de nos yeux.

Les fantasmes sexuels se créent à la suite de fortes émotions, positives comme négatives. Le cerveau stocke en mémoire ces émotions puissantes pour les désamorcer et les transformer à sa guise.

En conséquence, si l’on a vécu une expérience traumatisante comme une agression sexuelle, il se peut que l’on fantasme plus tard sur la contrainte. Mais cela ne signifie en rien que l’on souhaite revivre une agression !

Faut-il réaliser ses fantasmes ?

Nous ne sommes pas responsables de nos désirs inconscients. En revanches, nous sommes bels et biens responsables des conséquences qu’il y aurait à réaliser ses fantasmes !

Faut-il parler de ses fantasmes dans son couple ?

Lorsque l’on est en couple, on ne le dira jamais assez, la communication c’est important. Et c’est d’autant plus important lorsque cela concerne le sexe – ciment du couple !

Il n’est pas rare que chez certaines personnes, parler de ses désirs ou de ses malaises vis-à-vis du sexe se révèle assez compliqué.

Parler de ses fantasmes dans le couple

On a peur de déstabiliser son partenaire. En effet, lorsqu’on est en couple depuis longtemps, on est convaincu de connaître parfaitement l’autre. Et si l’on découvre qu’il souhaite réaliser un fantasme étrange, cela peut être très perturbant : d’un seul coup, il ne correspond plus à l’image que l’on avait de lui.

L’idéal serait en réalité de parler de ses fantasmes assez tôt dans la relation, voire dans les tout premiers temps. Le couple pourrait ainsi se construire sur les mêmes désirs ou les mêmes fétichismes. À défaut, ils seraient mieux acceptés, car découverts plus tôt. Il existerait directement une bonne compatibilité entre les partenaires.

Dans tous les cas, il est important de dédramatiser le sexe : on devrait pouvoir en parler simplement, sans y mettre trop d’affect ou de drama. Après tout, ce ne sont que des fantasmes que nous n’avons pas choisis ! Chacun a le droit à l’imagination 😉

Les risques de réaliser ses fantasmes

Mais alors faut-il ou non réaliser ses fantasmes ? Eh bien, c’est comme tout : Si vous pensez que les conséquences seront plus grandes que la satisfaction que vous pourrez en tirer, peut-être vaut-il mieux s’abstenir…

Risques pour une relation de couple en cas de tierce personne

Fantasmer sur une tierce personne n’est pas tromper. Et si tout le monde est au courant et consentant, passer à l’acte n’est pas tromper non plus.

Les risques de parler de ses désirs

Si l’on rêve de réaliser ses fantasmes avec quelqu’un d’autre ou quelqu’un de plus que notre partenaire habituel, il nous faut décider en fonction de notre conjoint et de notre capacité de communication. Pourra-t-on lui faire comprendre la situation ?

En revanche, si l’on a simplement envie de coucher avec une autre personne, il ne faudrait pas confondre fantasme dévorant et désir d’aller voir ailleurs…

Risque de déception après avoir cédé à la pulsion

Une fois accompli, le fantasme perd souvent de sa puissance. Il arrive que l’on se dise que ça n’en valait pas le coup.

Certains fantasmes peuvent être très excitants dans notre imagination, parce que l’on contrôle tous les paramètres. Mais dans la pratique, on peut faire face à de bien mauvaises surprises.

Ce risque de déception est un choix à assumer. Car, d’un autre côté, vous pourrez aussi regretter pendant longtemps de ne pas être passé à l’acte !

Les avantages de concrétiser ses désirs sexuels

Réaliser ses fantasmes peut également être très bénéfique pour son couple ou son développement personnel.

Entretenir le désir dans le couple par la nouveauté

Dans un couple, il peut être excellent de réaliser ses fantasmes. Cela permet d’entretenir sa libido et de renouveler la flamme.

En effet, les situations nouvelles, inhabituelles ou qui sortent de la routine ont un effet magique sur la vie sexuelle !

Entretenir le désir

Si chacun connaît les limites de l’autre, si le fantasme est partagé, ou même si ce n’est qu’une simple curiosité de la part de l’autre, alors cela a toutes les chances d’être génial.

En revanche, il ne faut jamais laisser tomber la communication : rester à l’écoute de son partenaire pendant la réalisation du fantasme (faire attention à ses signaux de fermeture), bien en discuter après, pour savoir comment il l’a vécu, et éventuellement le rassurer.

Se connaître et se libérer

Réaliser ses fantasmes peut apporter une immense sensation de liberté : Enfin on met en application ce qui nous travaillait en imagination depuis si longtemps ! Et si cela s’est bien passé, c’est d’autant plus plaisant et satisfaisant.

Assouvir ses fantasmes nous permet de mieux nous connaître et d’évoluer, même si les choses ne se sont pas aussi bien passées qu’on l’espérait.

Un fantasme réalisé nous permet de savoir comment nous réagissons dans cette situation, ce que cela évoque chez nous. Cela nous permet aussi à terme de mieux nous accepter, car nous nous comprenons mieux.

Faut-il réaliser ses fantasmes ?

Réaliser ses fantasmes ou non : Tout est affaire d’évaluation. Célibataire ou en couple ? Mon partenaire peut-il comprendre, accepter, voire participer à mon fantasme ? Les regrets seront-ils plus forts de faire ou de ne pas faire ? C’est soi seul de décider.

Comment concrétiser ses fantasmes en couple ?

Réaliser ses fantasmes en couple est sans doute le processus le plus délicat, et c’est pourquoi nous commencerons par nous y pencher !

Comment en parler dans le couple ?

Pour chacun, bien sûr, il y a le risque d’être déçu et que le fantasme perde de sa force. Mais si le désir est vraiment grand, c’est une conséquence que l’on saura rapidement mettre de côté.

C’est donc à deux qu’il va falloir discuter pour peser le pour et le contre de réaliser ses fantasmes… Ou en tout cas, le fantasme d’un des deux partenaires.

Le sujet pourra être abordé de façon directe dans une discussion, lors d’un moment qui s’y prête, ou de façon plus détournée, comme après un film où le fantasme apparait.

Assouvir ses fantasmes en couple

Il faudra toujours prendre soin de rester attentif aux craintes de son partenaire, savoir se mettre à sa place et le rassurer. Bien entendu, pas question de chantage, d’échange ou de pression… De telles méthodes pèseront très lourd sur votre couple à long terme.

En revanche, vous pouvez préparer vos arguments pour convaincre votre partenaire, par exemple en prévoyant tout pour qu’il se sente à son aise ou en jouant sur son goût de l’aventure et de l’expérience.

Les fantasmes à deux

Les fantasmes qui n’incluent pas de tierce personne sont les plus simples à réaliser dans le couple. S’ils sont plutôt innocents, ils peuvent même faire l’objet d’une surprise !

Surprise

Si le fantasme est partagé ou sans conséquences, il peut être concrétisé simplement, et de manière très plaisante.

Par exemple, en toute simplicité, en faisant un cadeau, comme un sex-toy ou une tenue sexy à son partenaire. Les fantasmes fétichistes partagés par le couple sont ainsi un excellent moteur de libido.

Concrétiser ses fantasmes en couple

On peut aussi le surprendre en installant discrètement un miroir dans la chambre ou en partant au restaurant nue sous ses vêtements !

Organisation

Réaliser ses fantasmes à deux peut parfois demander un peu d’organisation.

D’ailleurs, cette organisation peut tout à fait participer à faire grimper le désir et enflammer l’imagination ! Le simple fait d’annoncer à l’autre que l’on aimerait réaliser tel fantasme le week-end suivant permettra de faire grimper la température tout au long de la semaine.

On peut ainsi prévoir des jeux de rôle sexy, comme les classiques « prof et élève » ou « police et prisonnier », ou encore tout autre jeu qui vous excite tous les deux. On peut aussi prévoir la visite d’un lieu insolite où l’on aimerait bien faire l’amour…

Les fantasmes liés à l’univers BDSM sont également parfaits à prévoir, pour ritualiser le moment et faire monter la tension. Même les débutants dans la pratique du sado-masochisme peuvent passer d’excellents moments !

Les fantasmes à plusieurs

Réaliser ses fantasmes incluant des personnes en plus de son partenaire habituel est un peu plus délicat, mais jamais impossible avec une bonne communication !

Types de fantasmes à plusieurs

Les fantasmes de sexe à plusieurs comptent parmi les plus répandus dans l’imaginaire érotique des couples.

  • Le triolisme :

Le plan à trois est un fantasme très populaire. En tant que femme, il n’est pas rare de rêver de faire l’amour avec deux hommes. Ou bien de faire l’amour avec son conjoint en compagnie d’une autre femme.

Fantasme de plan à trois
  • L’échangisme :

L’échangisme est une pratique à réaliser entre deux couples. Il s’agit d’échanger de partenaire au sein du couple, ce qui a lieu le plus souvent dans la même pièce, pour ne pas quitter son conjoint. Cet échange peut également dériver en plan à 4. 

  • Le candaulisme :

Le candaulisme est un fantasme particulier et pourtant assez répandu où l’on rêve de regarder son partenaire faire l’amour avec quelqu’un d’autre. Ce désir joue sur la désirabilité de son partenaire, l’acte de l’offrir à quelqu’un d’autre.

Trouver la bonne personne

Qui dit sexe à plusieurs dit… Trouver la ou les bonnes personnes pour réaliser ses fantasmes ! C’est là que les choses deviennent un peu plus compliquées.

Dans la vie de tous les jours, il est bien rare d’être au courant des fantasmes intimes des gens que l’on croise. Vagues connaissances, attirants amis d’amis… Si, dans l’absolu, ces personnes pourraient nous convenir, impossible de savoir à l’avance s’ils seraient partants !

Le mieux reste encore de se rapprocher d’eux dans un contexte amical, et de profiter d’une soirée détendue pour leur proposer d’y réfléchir…

Vous pouvez également oser fréquenter les milieux échangistes, comme les clubs ou les saunas.

Site de rencontres par fantasmes

Le plus rapide et le moins « angoissant » reste encore l’utilisation des sites de rencontre. Il existe notamment un site spécialisé pour mettre en contact les personnes ayant les mêmes fantasmes : Mmmmmm.fr rassemble des couples et des célibataires cherchant à réaliser des fantasmes spécifiques. Sans doute pourriez-vous y trouver votre bonheur !

Comment assouvir ses fantasmes en tant que célibataire ?

En tant que célibataire, réaliser ses fantasmes est bien plus simple que lorsqu’on est en couple. Les conséquences ne concernent que nous !

Peser le pour et le contre

Les seuls véritables risques de réaliser ses fantasmes lorsqu’on vit seul portent sur le risque de déception et celui de dévitaliser son fantasme.

Certains psychologues conseillent en effet de ne pas concrétiser ses fantasmes, car ils sont un moteur puissant de notre libido et de notre imaginaire érotique. Les assouvir serait comme nous appauvrir nous-mêmes.

D’autres professionnels parmi les sexologues et les psychothérapeutes conseillent en revanche de suivre ses désirs avec raison et responsabilité.

Réaliser ses fantasmes en étant célibataire

En effet, réaliser ses fantasmes, c’est aller à la rencontre de soi et des possibilités de sa sexualité. C’est satisfaire notre goût de l’expérience et de la découverte, et gagner en confiance en soi.

Quant au risque de déception, c’est à chacun de l’aborder selon sa propre personnalité et de la nature de son fantasme. Une déception est-elle synonyme que, ceci n’était pas pour vous ? Ou bien que cela n’a pas été mis en œuvre dans les bonnes conditions ?

Ou encore, peut-être n’était-ce tout simplement pas la bonne personne…

Trouver la bonne personne

Vous êtes célibataire et vous ne souhaitez pas forcément vous mettre en couple dans l’immédiat ? C’est la situation idéale pour assouvir vos fantasmes !

Vous pouvez en parler librement avec vos nouvelles conquêtes, ou même directement les trouver sur la base même de vos envies, notamment via des sites spécialisés dans la réalisation des fantasmes.

Vous pouvez vous rendre en club libertin, utiliser un site de rencontre classique pour en parler, ou discuter avec vos amis les plus ouverts pour trouver la bonne personne via leurs cercles de connaissances.

Trouver la bonne personne pour assouvir ses fantasmes

Si vous souhaitez vous mettre en couple à plus ou moins long terme, n’oubliez pas ce dont nous avons parlé plus tôt : Parler de ses fantasmes dès les premiers temps d’une relation évite de créer des malentendus ou des situations de blocage profond sur le long terme.

Imaginer de nouveaux fantasmes

La recherche de nouveaux fantasmes est une activité particulièrement enrichissante pour notre imaginaire érotique. Que l’on cherche ou non à les concrétiser, ils permettent d’élargir notre champ des possibles et de se découvrir soi-même toujours davantage.

Vous pensez avoir épuisé tous les fantasmes qui vous tourmentaient ? Et si vous n’étiez en réalité qu’au début de vos expérimentations ?

Certains fantasmes correspondent à des périodes de nos vies. On peut être attirer par de nouvelles choses, les années passant. Des choses que l’on n’aurait pas forcément envisagé au début (comme dans la vie de tous les jours, les goûts évoluent, et ce qui pouvait nous faire peur à une période ne sera plus aussi impressionnant avec le temps).

Nouveaux fantasmes à assouvir

Il faut également savoir rester ouvert, curieux et à l’écoute. Au fil de nos rencontres, de nos découvertes culturelles et de nos expériences, on peut se découvrir des penchants pour de nouvelles pratiques.

Et si jamais vous cherchiez juste un peu d’inspiration pour vos prochaines expériences, on vous a préparé une liste de 69 fantasmes à explorer ! C’est cadeau 😉

Avec une communication de qualité et en sachant peser le pour et le contre, réaliser ses fantasmes n’aura jamais été aussi simple.