Drague entre femmes : on vous explique

drague entre femmes

Vous vous êtes toujours demandé comment se déroule un plan drague entre femmes ? Vous avez lu des articles « bidons » sur la toile qui vous offrent une vision biaisée de la réalité (vision d’hétéro) ? « Tout sur les Femmes » a interrogé des lesbiennes et vous explique réellement comment les femmes se draguent entre elles.

Rencontres et fantasmes femmes

L’homme doit faire le premier pas : des conneries !

La drague entre femmes n’est pas limitée par des a priori trop classiques, et heureusement, autrement, les couples lesbiens n’existeraient pas ! Les femmes osent se draguer entre elles et le font très bien, elles le font d’ailleurs tellement bien que beaucoup enchaînent les conquêtes avant de trouver leur âme sœur.

Comment deux femmes se draguent-elles dans un lieu « neutre » ?

Par « neutre », entendez, « sans drapeau gay » ni réputation « gay friendly ». De manière générale, il est plus facile pour les lesbiennes de se rapprocher dans des lieux « gay friendly », elles peuvent cependant se rencontrer partout, tout le temps. Un sixième sens appelé communément le « gaydar » est aussi efficace qu’un radar, il permet aux gays de se reconnaître entre eux.
vends ta culotte
Bien sûr, tous les gays n’ont pas cette capacité mais beaucoup se reconnaissent en un coup d’œil. Vous pensez que c’est facile ? Que les lesbiennes ont toutes des allures de camionneurs ? C’est faux ! Elles peuvent en revanche se reconnaître très rapidement. En effet, les femmes hétéros entre elles ne s’échangent que très peu de regards, lorsqu’elles le font, c’est pour se soutenir, se défier ou compatir à une situation. Les lesbiennes ou les filles bi en revanche vont jouer la carte de la séduction, elles ne vont pas s’échanger simplement un regard mais plutôt se draguer mutuellement, elles vont se jauger. Ces regards peuvent permettre de passer à l’étape supérieure : la discussion et la prise de rendez-vous dans un endroit plus intime ou un bar gay par exemple.

Les lesbiennes sont-elles des « camionneuses » ?

Voilà un terme péjoratif et volontairement provocateur ! Les lesbiennes ne sont pas (toutes) des camionneuses. Certaines le sont sans le savoir, d’autres l’assument, quoi qu’il en soit, il existe des lesbiennes camionneuses, intello, canons, classiques, punk à chiens, etc. Bref, vous l’aurez compris, la lesbienne est une fille comme une autre ! Pourquoi certaines ont des allures de camionneuses et d’autres pas ? Et bien tout simplement parce-que certaines sont plus masculines que d’autres et assument plus ou moins leur homosexualité féminine. Celles que l’on qualifie de « camionneuses » n’ont généralement pas envie de mettre leurs atouts féminins en avant. La nouvelle génération de lesbiennes assume beaucoup plus ses formes, ses cheveux et sa féminité de manière générale. Dans les années 80, la plupart des boîtes gays comptaient une majorité de lesbiennes masculines, aujourd’hui, la plupart d’entre elles sont extrêmement féminines et il est difficile pour un œil non avisé de les reconnaître. Internet a certainement aidé la communauté gay à vivre plus facilement son homosexualité : les rencontres sont plus faciles, il n’est plus nécessaire d’afficher physiquement sa différence pour pouvoir espérer rencontrer quelqu’un du même sexe. Les filles se contactent par le biais de sites web ou de réseaux sociaux, elles se retrouvent entre elles, se présentent d’autres filles et créent ainsi leur propre groupe en toute simplicité !

Drague entre femmes en soirée, séduction entre femmes, ça donne quoi ?

Il n’y a pas de secrets, la drague entre femmes est à peu près la même qu’entre un homme et une femme, à la différence près qu’aucune des deux ne ressent le besoin de jouer le rôle de l’homme. Dans le processus de drague, l’homme se doit d’être bienveillant, séducteur et gentleman, les femmes ne s’embêtent pas avec tout cela. Bien sûr, certaines lesbiennes apprécient de jouer la carte de la séduction masculine en étant entreprenante, mais c’est de plus en plus rare. Les filles entre elles vont discuter, apprendre à se connaître et souvent, s’embrasser très rapidement. Une femme qui embrasse une femme a beaucoup moins d’appréhension qu’avec un homme. Une hétéro qui prend l’initiative d’embrasser un homme après quelques minutes de discussion va avoir peur de passer pour une nymphomane, elle risque de plus de tomber sur un pervers ou un parano. Avec une femme, le danger est beaucoup moins important : aucune lesbienne ne se dira « tiens, celle-là m’a embrassée rapidement, je vais pouvoir la mettre dans mon lit », elle se dira encore moins « quelle salope, je vais lui montrer ce que c’est qu’un homme ! », etc. Résultat : les femmes entre elles osent plus ! On constate d’ailleurs que dans le milieu lesbien, la plupart des filles sont déjà sorties ensemble ou sont avec l’ex d’une telle, etc.

Finalement, la drague entre femmes est bien plus simple qu’entre hétéros : on se plaît ? on s’embrasse, et c’est parti ! La suite de la relation en revanche devient bien plus complexe… Votre femme est compliquée ? Imaginez qu’elle sorte avec son double ! La cata’ !

Steph Chouette – reporter chez les goudous montpelliéraines pour « Tout sur les Femmes »

On partage ?

1 Trackback / Pingback

  1. Séduction entre femmes : secrets - Tout sur les femmes

Laisser un commentaire