La mode des talons hauts est de retour depuis les années 1980-90… mais pourquoi les femmes s’échinent-elles à porter ces instruments de torture des temps modernes ? Rencontres et fantasmes femmes

Les talons hauts, ça vient d’où au juste ?

Les premiers talons hauts apparaissent dans l’Antiquité égyptienne, en 3500 avant notre ère, néanmoins, porter des « talons » est très rare et ce n’est que sous Henri II en France que la mode apparaît réellement. Catherine de Médicis fait alors fabriquer une paire de chaussures à talons hauts pour éviter la boue et les saletés. Durant la Révolution Française, les chaussures à talons hauts disparaissent, considérées comme l’un des symbole de la noblesse. Dans les années 1980-90, les chaussures à talons hauts font un vrai retour et la mode se répand sur tous les continents.

Mais les talons hauts, ça sert à quoi !?

Les talons hauts ont autant d’avantages que d’inconvénients ! Malheureusement, les inconvénients sont handicapants et souvent irréversibles tandis que les avantages ne sont qu’esthétiques. Les talons hauts sont particulièrement appréciés par les hommes qui le plus souvent, n’arrivent pas à expliquer concrètement cette attirance. On vous aide ? Une femme qui porte des talons hauts va avoir :

  • les fesses rebondies de 25 % ;
  • la taille plus élancée ;
  • des jambes plus longues et plus fines (en apparence) ;
  • l’illusion de doigts de pied plus courts ;
  • le dos plus cambré ;
  • la poitrine mise en valeur par la cambrure.

Vous comprenez mieux pourquoi vous trouvez les femmes en talons plus sexy !?

Quant aux femmes… voilà ce qu’elles subissent lorsqu’elles portent des talons hauts :

  • risque de fractures et d’entorse ;
  • déformation des orteils ;
  • douleurs aux genoux ;
  • douleurs aux pieds ;
  • impossibilité de courir ;
  • impossibilité de faire de grands pas ;
  • risques de difformité au niveau des pieds ;
  • risque de maladies ou incidents dégénératifs.

Voilà pourquoi beaucoup de femmes ne réussissent pas à terminer leur journée en talons hauts

Les femmes et les chaussures, une belle histoire d’amour

Les Françaises ont en moyenne 17 paires de chaussures dans leur garde-robe contre 8 paires pour les hommes. Les Anglaises dépensent en moyenne 40 000 euros dans leur vie pour acheter des chaussures !
vends ta culotte
Les talons se classent en différentes catégories : les talons bas (- de 4 cm), les talons moyens (4 à 8 cm) et les talons haut (8 à 12 cm). Au-delà de 12 cm, les talons sont purement esthétiques et ne peuvent généralement pas être portés très longtemps. Les talons aiguilles font généralement 10 cm et, comme leur nom l’indique, ils sont extrêmement fins.

Les femmes aiment-elles porter des talons hauts ?

Oui et non ! Les femmes qui portent des talons disent généralement qu’elles se sentent extrêmement féminines lorsqu’elles en portent et qu’elles ont l’impression de perdre un peu de leur féminité lorsqu’elles enfilent des chaussures plates… mais peu de femmes trouvent cela confortable ! Toutefois, l’habitude s’installe assez rapidement et les femmes qui ne supportent pas du tout les talons dans un premier temps peuvent rapidement s’en accommoder et réussir à avoir une jolie démarche. La différence réside vraiment dans la qualité des chaussures, si elles sont de bonne qualité, qu’elles sont en cuir et qu’elles ont une semelle antidérapante à l’intérieur, alors, les chaussures à talons seront beaucoup plus confortables que des escarpins premier prix dans lesquels le pied glisse et les orteils butent sur l’avant de la chaussure (sans parler des doigts de pieds qui parfois s’exhibent en éventail car ils sortent !). Que ce soit pour vous ou pour offrir, choisissez de préférence des chaussures à talons de bonne qualité, elles seront portées plus longtemps et avec un maximum de confort ! Et si vous n’en voyez pas l’utilité, gardez vos chaussures plates et faites un peu de sport si vous voulez avoir une jolie silhouette, ce sera tout aussi efficace et bien meilleur pour la santé !

Julie Kagou – Tout sur les Femmes


2 commentaires

modeettalonaiguilles · 12 mars 2018 à 3:33

seuls ceux ou celles qui portent des talons peuvent comprendre !!!!!!!!!! superbe article …

Alain MASSIAS · 22 avril 2020 à 2:34

pro féministe je ne comprends plus du tout – avant c’était pas trop mon problème – que les femmes se torturent le corps avec ces engins inutiles à la séduction. Je n’arrive plus à comprendre qu’on puisse avoir mal -peut-etre involontairement – pour correspondre aux critères esthétiques imposés par les hommes…
C’est un ensemble bien connu; Les talons / le maquillage / l’épilation ( à tel point que l’anachronisme des aisselles est permanent, n’importe quel film à n’importe quelle époque propose des aisselles glabres ) et celle du pubis est une véritable dictature. / le décolleté/ les robes découvrantes et moulantes/ les bijoux etc etc……en fait je me sens soigné par mon « entrée en féminisme » qui me fait ressentir de la compassion pour cette servitude féminine en phase avec les dictats machiste de la poupée. Les hommes hurlants contre les poupées étant enfants mais combien heureux d’en avoir adulte…. Bien sûr que des femmes peuvent préférer correspondre à ces dictats que « faire tapisserie » mais alors il font valoir le mec, décore la maison ou le bureau….parce que bien sûr le mec en question se contente de la plastique! Qu’ elle ait un cerveau compétent et formé n’ apas d’intérêt. En fait j’ai fait ça aussi ….avant les prises de consciences! Et des fois je me désole que des femmes se prêtent, acceptent de jouer ce rôle cette posture. Il y a bien sûr des degrés dans cette hypersexualisation . La beauté naturelle ajouté à un bon cerveau en fonctionnement éclaire la vie autour de soi? En fait je crois que je fais du prosélytisme puisque l’égalité des genres ne peut pas ce faire sans le combat des femmes et de plus de femmes possibles ( à l’opposé des machos les hommes proféministe savent être dans l’ombre…sans faire peur!)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.