La première nuit avec quelqu’un est toujours angoissante ! Qu’il s’agisse de la crainte de ne pas assurer ou de l’appréhension de la douleur après une longue abstinence, la peur de faire l’amour avec une nouvelle personne est un sentiment très répandu. Après tout, une première fois avec un nouveau copain n’est jamais anodine ! Voici quelques conseils pour appréhender cette première nuit un peu plus sereinement…

La peur de faire l’amour avec un nouveau partenaire : c’est normal !

Commençons par le commencement… La peur de faire l’amour avec un nouveau partenaire est une émotion parfaitement normale !

On a peur de l’inconnu, on arrive sur une sorte de terra incognita, un endroit où l’on n’a pas de repère. Est-ce que je vais lui plaire ? Est-ce que cela va bien se passer ? Et si je le décevais ?… Et si j’avais mal ? Les questions sont nombreuses, surtout si l’on n’a pas fait l’amour depuis longtemps. Va-t-on toujours savoir s’y prendre ?

Il faut bien comprendre que cette crainte ne s’atténuera jamais totalement. Si tu as eu de nombreux partenaires, elle peut certes s’amoindrir avec le temps. Mais partager une intimité aussi importante que lorsque l’on fait l’amour ne deviendra jamais totalement anodin. Et, quelque part, c’est tant mieux !

Les craintes lorsqu’on couche avec une nouvelle personne

Attardons-nous d’abord sur ce qui fait que l’on peut se sentir stressée lors d’une première fois.

Peur de la douleur après une période d’abstinence

Qu’elle découle d’une rupture ou simplement d’une absence de partenaire, il se peut que tu aies connu une période d’abstinence. Tu te demandes alors comment ton corps va réagir et tu appréhendes d’avoir mal, de ne plus savoir comment t’y prendre.

Pour cette deuxième question, je te rassure tout de suite… Faire l’amour, c’est comme le vélo ! ça ne peut pas s’oublier avec le temps. Tout est une question de désir : S’il est bien présent, ton corps réagira à l’avenant 😉

En revanche, plus l’appréhension sera grande, plus tu produiras d’adrénaline. Et plus tu peux rencontrer des problèmes de lubrification ou de contracture des muscles périnéaux. Dans ce cas-là, il n’y a pas de secret : l’important est de prendre son temps et de ne te lancer que lorsque tu seras prête – d’ailleurs, prévoir du lubrifiant n’a rien de honteux. N’hésite pas à jouer franc jeu avec ton partenaire, il te rassurera sans hésiter !

Peur d’être jugée sur sa prestation.

Avoir peur de faire l’amour avec un nouveau partenaire, cela peut aussi être la peur d’être jugée sur sa « prestation ». On a envie d’être un « bon coup », on craint de le décevoir, de ne pas trouver ce qui lui fera plaisir.

Rappelle-toi d’abord qu’il s’agit de quelqu’un de nouveau ! Le but n’est déjà pas d’enchaîner toutes les figures qui rendaient fou ton ex. La première fois avec un nouveau copain, plus que jamais, il faut savoir être attentive.

Il y a des questions que l’on pose de façon indirecte quand on fait l’amour, sans avoir besoin de les formuler. En explorant le corps de l’autre, en étant réceptif à ses réactions, en tâtonnant… On comprend ce qui lui plaît. Alors prends le temps de comprendre son fonctionnement ! Le sexe ne devrait pas être vu comme une compétition mais plutôt comme une discipline artistique qui se pratique à 2 😉

Peur d’être jugé sur son corps

Il peut aussi arriver qu’on ait peur de faire l’amour avec un nouveau partenaire parce qu’on ne se sent pas suffisamment à l’aise avec son corps. Trop grosse ? Trop maigre ? Un gros complexe concernant une partie spécifique de ton corps ?

Il n’est jamais simple de surmonter ce genre de complexe. Mais la solution réside peut-être dans le fait de savoir « sortir de soi ». J’entends par là de savoir accepter le désir de l’autre en se coupant de ses mauvaises émotions.

Dans les yeux d’un homme, nous sommes perçues dans notre globalité. Nous ne sommes ni une paire de fesses trop grosses ou de seins trop petits ! Si tu parviens à t’extraire de ta propre vision de toi-même pour te projeter dans le désir de ton partenaire, tu devrais être capable de te lâcher un peu plus… Et si tu es vraiment pudique, tu peux toujours t’arranger pour faire cela dans la pénombre !

Apprendre à aimer le stress de la première nuit

Comme nous le disions au début, la peur de faire l’amour avec un nouveau partenaire est en réalité une bonne chose, qu’il faut savoir apprécier à sa juste valeur.

Conseils pratiques pour la première fois avec quelqu’un

Et afin d’en profiter au mieux, il faut se ménager les meilleures conditions possible !

  • Être passée à la douche il y a peu
  • Avoir prévu une épilation dans laquelle on est à l’aise (avec ou sans poils, l’important c’est qu’on se sente bien !)
  • Porter des vêtements (et des sous-vêtements) dans lesquels on se sent désirable
  • … Avoir prévu les capotes au cas où !

Tu l’auras compris, l’idée est que rien de technique ou de matériel ne te bloque et que tu puisses te concentrer exclusivement sur le moment.

Comment apprécier la peur d’une première fois ?

Si l’on ressent la peur de faire l’amour avec un nouveau partenaire, c’est que l’on n’est pas blasé du sexe. Et si l’on n’est pas blasé du sexe, c’est l’assurance de vivre un moment intense. Et déjà, c’est plutôt une bonne nouvelle !

C’est dans ce genre de moment que l’on se sent pleinement vivant, où tout semble plus fort, plus présent, plus immédiat. Il n’y a pas tant de moments comme cela dans une vie ! Tu arrives sur un territoire vierge, profites-en pour garder l’esprit ouvert. Peut-être va-t-il de proposer de nouvelles choses ou de nouvelles façons de faire qui vont te faire grimper au 7e ciel… Tout est possible en vérité. Et l’appréhension renforce l’unicité du moment. Tu peux apprendre à vivre ce sentiment de peur de faire l’amour avec un nouveau partenaire comme une délectable sensation forte 😉


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.