Toi aussi, tu es intrigué par les menottes, cordes, foulards et autres liens ? Bienvenue dans ce petit guide du bondage pour débutants ! De la simple occasion de pimenter sa vie sexuelle à la vraie pratique BDSM en passant par l’art raffiné du shibari, le bondage a tous les visages et chacun peut y trouver du plaisir. Aujourd’hui, on t’explique dans les grandes lignes les quelques règles pour faire l’amour attaché en toute sécurité et on te donne quelques idées pour t’inspirer !

Le bondage pour débutants : première approche de l’art des liens

Avant toute chose, le bondage, qu’est-ce que c’est ? Et comment l’aborder quand on débute ?

Une pratique BDSM

Le bondage est une pratique appartenant au BDSM (Bondage-Domination-Soumission/Sadomasochisme). Elle consiste à attacher son partenaire dans le cadre d’une relation sexuelle ou seulement érotique.

Pour pratiquer le bondage, inutile de se faire saucissonner de la tête aux pieds en cuir et latex ! Chacun s’y adonne dans l’atmosphère qu’il souhaite. L’« art des liens » commence dès que l’on s’attache simplement les poignés 😉 Le bondage peut être vu comme un moyen simple et ludique de pimenter sa vie sexuelle.

Le bondage pour grands débutants

Le bondage pour débutants pourra donc se pratiquer sans cordes, ni menottes. Tu as forcément chez toi de multiples ustensiles qui peuvent faire office de liens : foulards, lacets ou ceintures (classique, peignoir, judo…) feront parfaitement l’affaire !

Pour une première fois, on peut simplement attacher les poignés à l’armature du lit, les bras en croix ou au-dessus de la tête. Et pourquoi pas également les chevilles, si la configuration s’y prête ?

Ce qu’il faut savoir avant de se lancer

L’une des règles les plus évidentes du bondage pour débutants est qu’il faut bien comprendre que c’est toujours la personne qui se fait attacher qui décide, au final. C’est elle qui donne sa confiance et qui peut à tout moment la retirer. L’attacheur doit rester constamment à l’écoute de son partenaire et veiller à ne pas dépasser ses limites.

Voici donc quelques règles de base qui te serviront toujours :

  • Prévoir un safe word en cas dépassement des limites qui mettra fin à la session de bondage (ou un geste, si un bâillon est utilisé)
  • Les cordes sont délicates à manier. Je te conseille de prendre des cours : les figures vraiment restrictives peuvent se révéler très dangereuses !
  • Pour les attaches complexes, toujours prévoir de quoi couper rapidement les liens en cas de problème.
  • Ne jamais hésiter à faire preuve d’imagination en jouant avec son environnement direct !

Devenir expert dans l’art de faire l’amour attaché

Plus on avance dans la pratique des liens, plus ce qui était une simple pratique du bondage pour débutants devient un art.

Le shibari

Le shibari ou kinbaku est l’art du bondage japonais. Il répertorie de nombreuses techniques d’attache plus ou moins complexes à l’aide de cordes, traditionnellement faites de chanvre. Pourvu ou non d’une dimension érotique et sexuelle, le shibari peut être pratiqué dans un cadre artistique ou méditatif.

Dans les grandes villes, de nombreuses associations proposent des cours de shibari ouverts aux débutants.

Le matériel BDSM

Le bondage est une catégorie particulièrement riche en matériel et accessoires ! Voyez plutôt :

  • Menottes
  • Menottes poignées et chevilles avec mousquetons
  • Cordes tout type
  • Bondage tape (un genre de scotch sans colle)
  • Harnais divers
  • Liens de soie pour les amoureux de douceur
  • Barres d’écartement
  • Systèmes d’attache pour transformer une porte en croix de Saint-André (!)
  • Etc.

Quand on te dit qu’il y en a pour tous les goûts ! Il existe tout un arsenal de d’instruments de contrainte et leurs noms suffisent déjà à donner des idées…

Idées de pratiques pendant le bondage

Mais si l’on débute en bondage, on est aussi en droit de se poser la question : Qu’est-ce que je peux faire une fois que j’ai attaché mon partenaire ? Du sexe oui. Pénétration ou sexe oral, certes. Pourquoi pas utiliser quelques sextoys, admettons ! Mais qu’est-ce que je peux faire d’autre avant de passer aux choses sérieuses ?

Jeux de sensations

Les pratiques les plus courantes dans le bondage sont les jeux de sensations. Ils vont souvent de pair avec l’usage d’un bandeau sur les yeux, pour plonger celui qui est attaché dans un univers exclusivement tactile. Attention toutefois ! Tout le monde n’aime pas avoir les yeux bandés. Assure-toi toujours du consentement de ton partenaire si tu souhaites le plonger dans le noir…

Les jeux de sensations sont idéaux dans la pratique du bondage pour débutants :

  • Faire glisser une plume le long du corps
  • Utiliser une huile de massage
  • Faire couler de la cire de bougie à basse température (ou utiliser une bougie normale pour les plus expérimentés !)
  • Caresser avec un glaçon
  • Griffures légères ou plus fortes
  • Etc.

Le but est de jouer avec le contact de matières surprenantes sur la peau et les sensations de chaud ou de froid.

Jeux d’impact

Pour les plus aventuriers, les jeux d’impact se marient à merveille avec le bondage. Les débutants commenceront par de simples fessées, qui feront agréablement circuler le sang et dont il est simple de moduler l’intensité.

Avec un peu d’équipement et surtout de pratique, il y a largement de quoi s’amuser ! On trouve du matériel d’impact pour toutes les sensibilités. Il existe notamment de cravaches ou des martinets simples à prendre en main et dans des modèles très délicats, pour procurer de doux picotements sur la peau.

L’imagination dans le bondage

Enfin, à toi de laisser parler ton imagination ! Elle est souvent la meilleure alliée de l’érotisme. En fonction de ton inspiration ou ce que tu peux deviner des goûts de votre partenaire.

Peut-être as-tu envie de jouer avec la nourriture ? Il existe de délicieux kits de peinture au chocolat… Et d’ailleurs, pourquoi ne pas écrire quelque chose sur ce corps sous ton contrôle ? Tout est possible dans le bondage pour débutants ou pour confirmés, du moment que le consentement est toujours respecté 😉


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.